Imprimer
Affichages : 4331

Présentation de Legitame

La petite histoire

Au-delà d’être une association loi 1901 reconnue d'Intérêt Général, LEGITAME® (LEGITIME ALIMENTATION MIEUX ÊTRE) est une véritable proposition de participer à un changement de société. Son ambition est d’agir à différents niveaux de la problématique alimentaire tel que défini dans ses statuts : « … améliorer la qualité de l’alimentation humaine, d’agir en faveur du Développement Durable et d’œuvrer pour une meilleure répartition des richesses agricoles ; au niveau National et International ».

La protection de l’environnement ainsi qu'une alimentation saine et de qualité sont une nécessité progressivement admise. La situation de plus en plus critique de la répartition des richesses naturelles de la planète est, quant à elle, beaucoup moins connue, voire dissimulée. Les pays riches, préoccupés par l’indice de croissance, n’ont aucun intérêt à raisonner en termes d’humanité ! Les besoins vitaux doivent pourtant être adéquatement satisfaits... c'est en tout cas le raisonnement du président de l'association Legitame.

Cette association prend ses fondements dans une démarche globale de la problématique alimentaire initiée par Gérard Saulet.  Dès la fin d'année 1993, ce dernier se rapproche de différents acteurs de la chaîne de l'alimentation pour tenter de comprendre le point de vue de chacun… escomptant bien trouver ainsi une réponse à une question personnelle : " ses enfants pourront-ils manger sainement en dehors du foyer ?"... et c'est là que tout commence !

Après avoir lus des ouvrages de référence sur la nutrition, interviewé certains des auteurs, mais également des nutritionnistes, des diététiciens, des naturopathes, des médecins généralistes, des responsables de restaurants, des politiques, des représentants d'élèves, des producteurs, des grossistes, des industriels, des responsables de restaurants collectifs, des scientifiques, etc…. Gérard Saulet constate des déficiences préjudiciables et, progressivement, conçoit un système informatique de structuration de repas pour lequel il déposera un brevet en 2007. Ce système s’appuie sur la recherche scientifique, des approches éducatives, une politique de communication et fait appel à tout un réseau de partenaires. En raison de la complexité du contexte de l’alimentation, deux structures juridiques complémentaires émaneront de la démarche initiale : L’association Legitame en avril 2007 et la société PROsMETs en 2014… chacune de ces deux structures ayant un rôle bien défini (en veillant à ce qu’il n’y ait pas de conflit d’intérêts).

Pour les besoins de l'association, nous avons fait appel et faisons intervenir des professionnels de santé ou des scientifiques mobilisés par une même volonté d'agir.

Concernant l’élaboration des plats, c'est le Chef Cuisinier Jean Bretagne qui est le référent pour l'association. Il est à l'origine de la Toque Bio et de la Biogastronomie.

Objectifs

Pour avancer vers la résolution des enjeux majeurs de la problématique alimentaire, les avancées technologiques, le recours aux instruments économiques et financiers, l'extension des outils juridiques et institutionnels ne sont pas suffisants. Il est indispensable d'y ajouter une combinaison de démarches collaboratives pluridisciplinaires, de raisonnements humanistes et de remises en question… jusqu’à des mesures particulières dans le domaine de l’éducation.

L'objectif essentiel de l'éducation relative à l’alimentation et à l'environnement est de conduire tous les publics (individus et collectivités), à appréhender la complexité de l’alimentation et de l'environnement – due à l'interaction de ses aspects biologiques, physiques, sociaux, économiques et culturels – ainsi qu'à acquérir les connaissances, les valeurs, les canadadrugs24.com et les compétences pratiques nécessaires, pour participer de façon responsable et efficace, à la prévention et à la résolution des problèmes de l’alimentation comme à la gestion d’une qualité respectueuse de l'environnement.

Cette vision de l’éducation met l’accent sur une approche globale interprofessionnelle et citoyenne, afin de développer les savoirs et les compétences requis pour un avenir durable, ainsi que les changements de valeurs, de comportement et de modes de vie.

L’association Legitame s’est donc définie plusieurs orientations qui vont dans le sens d’une considération globale de la problématique de l’alimentation et notamment deux axes principaux :

• la participation à la définition d’une politique de l’alimentation plus respectueuse des besoins pour les générations présentes et futures

• la participation à la définition de stratégies d’éducation réellement appropriée à la situation. 

Philosophie

La philosophie de LEGITAME® s'inscrit dans une dynamique d'éthique écologique et humaniste : une éthique qui s'intéresse à l'homme dans son environnement et qui consiste à prescrire un comportement à adopter afin de préserver la possibilité de la vie humaine sur terre.

Nous incitons à changer notre manière de voir et d’agir pour dépasser les « colmatages » ponctuels que l'homme apporte à l'environnement dans des objectifs à courts termes, afin résoudre durablement le problème de la préservation de la vie sur Terre et par conséquent la vie humaine.

Il nous semble urgent de considérer la nature comme une priorité absolue notamment parce que la vie humaine est l'hôte de la nature qui l’accueille et lui assure un cadre d’existence. 
Comme évoqué par certains auteurs scientifiques comme Damien Bazin, si l'on désire enrayer le mécanisme destructeur de l'action humaine sur la nature, il est impératif de modifier radicalement non plus notre agir habituel, mais notre caractère lui-même en tant qu'attitude générale…  il ne faudrait donc pas uniquement prescrire des comportements divers à adopter, mais changer notre manière d'envisager le monde. Il n'est plus seulement question de résoudre des problèmes techniques par le biais d'experts scientifiques dans le but d'une gestion de la nature, mais d'adopter une révision éthique globale.

Pour préserver les chances de la vie humaine sur terre, il apparaît nécessaire avant tout de préserver les chances de « LA » vie sur Terre,… et par là même de reconnaître cette vie sous toutes ses formes. 

Pour cela, il nous faut acquérir une attitude responsable afin de laisser en héritage aux générations futures le capital naturel que nous avons nous-mêmes reçu. Nous n’avons d’autre choix que d’opter pour une attitude éthique et avoir nous-mêmes une nouvelle vision du monde. Ainsi, la démarche de LEGITAME® s'inscrit également dans l'élaboration d'une stratégie de coordination d’actions visant à faire converger les intérêts individuels   (motivations et intentions des personnes qui travaillent et oeuvrent chacune individuellement sur cette dynamique écologique), vers un intérêt général.

Et comme il nous faut agir dans l'urgence, compte tenu du fait de la dégradation de la planète et de ses ressources, chacun (qu'il soit chercheur, scientifique, agriculteur, pédagogue, cuisinier, naturopathe, équipementier, politique, etc.), est invité à pratiquer la "praxéologie"... c'est-à-dire à devenir un praticien réflexif pour connaître par l'action. Cette démarche construite d'autonomisations et de conscientisations de l'agir qui procurent aussi un certain degré de liberté, peut servir à l'amélioration de la qualité de vie dans n'importe quel domaine et s'étendre à toutes les situations. Ainsi le dialogue continuel qui s'instaure entre le savoir et l'action, augmente l'efficacité des interventions pour développer un modèle d'intervention sur mesure.

Les modèles qui seront pratiqués, expérimentés et développés dans ce cadre de travail collaboratif institué par LEGITAME®, pourront ainsi être étendus et adaptés par chacun des acteurs et leurs structures : associatives, institutionnelles, entrepreneuriales, etc. et à toutes les configurations et problématiques rencontrées.